equipe_nationale_la_vie_v

Le 7 juillet 2016

Les JMJistes, des jeunes proches des positions de l’Eglise

35 000 jeunes Français participeront aux JMJ de Cracovie. Des jeunes quasiment tous pratiquants, très engagés et proches des positions de l’Eglise et du pape François.

C’est le résultat d’une enquête réalisée par le sociologue Jean-François Barbier-Bouvet pour l’hebdomadaire La Vie, auprès de 2000 jeunes qui participeront aux JMJ. Une enquête présentée jeudi dans les locaux de la conférence des évêques de France à Paris, lors d’une conférence de presse de l’équipe JMJ France.

« Le jeune qui part aux JMJ n’est pas un chercheur de sens, c’est plutôt un catholique majeur et vacciné » : ce sont les mots employés par le directeur de la rédaction de la rédaction de la Vie, Jean-Pierre Denis, pour définir le profil des JMJistes 2016. Les 2000 jeunes JMJistes qui ont répondu à l’enquête sont très pratiquants : 62% vont à la messe chaque semaine et 8% tous les jours ou presque. Au total ils sont 92% de pratiquants réguliers et seulement 1% disent ne jamais aller à la messe. Ils sont engagés au sein de l’Eglise : 79% déclarent participer à des activités dans le cadre d’une association chrétienne, d’une paroisse, d’une aumônerie, d’un mouvement. 89% ont déjà participé à des rassemblements, des retraites ou des pèlerinages.

Autre enseignement de cette enquête : les jeunes JMJistes se déclarent proches des positions de l’Eglise dans tous les domaines : c’est en matière de défense de la vie que l’adhésion inconditionnelle est la plus proche puisqu’ils sont 52% à se dire très proches des positions de l’Eglise catholique sur ces sujets (+ 20% assez proches). Sur les questions sociales, 85% sont proches ou très proches des positions de l’institution ecclésiale et sur l’écologie 73%, sur la sexualité et le mariage 70%. Sur l’accueil des migrants ils sont 63% mais seulement 25% de très proches.

Ils sont fans du pape François. 45% d’entre eux disent avoir de l’Eglise une opinion plus positive depuis son arrivée, pour 48% ils ont toujours la même opinion et seuls 3% disent avoir une opinion moins positive. Politiquement, les jeunes JMJistes sont très à droite : ils sont 10 fois plus nombreux à se dire de droite que de gauche (42% contre 4%). Mais ils sont seulement 6% à se sentir d’extrême-droite. A noter que cette enquête vient confirmer et accroître les tendances observées lors de la première enquête similaire menée il y a 5 ans à l’occasion des JMJ de Madrid.

Pour lire l’intégralité de l’étude de La Vie, cliquez ici.