cardinal_dziwicz_v

Le 26 juillet 2016

Il n’y a pas que les JMJ: c’est aussi un voyage politique pour le pape François

Au-delà des JMJ, ce 15è voyage international du pape François est aussi un voyage en Pologne. Correspondant de La Croix à Rome, Nicolas Senèze suit le pape François dans ses déplacements. 

 

nicolas_seneze_v

« La Pologne est le pays le plus visité par les papes de l’époque moderne », observe Nicolas Senèze, qui rappelle que Jean-Paul II s’y était rendu à neuf reprises, et que « son ombre plane sur ces JMJ ».

« Dans les pas de Karol Wojtyla, le pape François va visiter, de Częstochowa à Auschwitz, tous les hauts lieux d’une histoire polonaise souvent douloureuse.« 

Dès son arrivée, mercredi soir, François se rend au château du Wawel, où sont enterrés les grands personnages de l’histoire polonaise. Częstochowa, c’est le lieu de la résistance spirituelle polonaise où il marquera les 1.050 ans du baptême de la Pologne. « C’est très important pour les Polonais, précise Nicolas Senèze, c’est l’occasion pour l’Eglise polonaise de réaffirmer les racines chrétiennes de la Pologne.« 

Migrants, islam… ces positions du gouvernement polonais qui gênent l’Eglise

 

Si l’actuel gouvernement polonais s’affirme ouvertement chrétien, cela ne plaît pas forcément dans l’Eglise. Nicolas Senèze évoque la publication « assez inhabituelle » du Vatican, en date du samedi 23 juillet, d’une note des évêques polonais qui reprochent au gouvernement l’accueil restrictif des migrants en Pologne. « Ils reprochent aussi aux politiques polonais d’entretenir un sentiment anti-musulman dans le pays.« 

Les sujets de discorde ne manquent pas entre l’épiscopat polonais et le Vatican

 

Mercredi 27 juillet au soir, la rencontre à huis clos entre les évêques polonais et le pape promet d’être « franche ». Les sujets de discorde ne manquent pas entre l’épiscopat polonais et le Vatican. Beaucoup d’évêques polonais – et notamment le cardinal Stanislaw Dziwisz, secrétaire particulier de Jean-Paul II de 1978 à 2005 – reprochent à l’exhortation apostolique du pape François, « Amoris Laetitia » d’être en contradiction avec l’enseignement du pape Jean-Paul II sur la famille.

Rappelons que le 19 juillet 2016, dans son message vidéo le pape disait aux familles polonaises « [apporter] en pensée l’Exhortation apostolique post-synodale Amoris Laetitia », dont il rappelait qu’elle était héritière de la spiritualité de Jean-Paul II.

 


Photo de Une : ©M.MIGLIORATO/CPP/CIRIC – Cardinal Stanislaw Dziwisz,  secrétaire particulier de Jean-Paul II de 1978 à 2005