lille_maud_misericorde_v

Le 26 juillet 2016

Maud, 21 ans: « On veut continuer à vivre, même s’ils essaient de nous faire peur »

« Pour nous qui sommes jeunes les attentats, cette violence, c’est difficile à vivre. » Maud, 21 ans, de Lille, se confie sur le sens qu’elle donne à la miséricorde.

 

Chaque jour, RCF donne la parole aux jeunes et leur demande ce qu’est pour eux la miséricorde, en lien avec le thème de ces Journées mondiales de la jeunesse: « Bienheureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde ». Maud, 21 ans, vit à Lille. Pour elle, la miséricorde c’est « savoir pardonner et être humble« .

La miséricorde, un thème qui interpelle tout particulièrement les jeunes français dont le pays est touché par une vague d’attentats. Pour Maud, la miséricorde est essentielle si l’on veut « avancer dans la vie« , ou « être heureux« .

 

« La miséricorde, c’est continuer à vivre même si parfois on a peur, et dire à tous ceux qui sont la cause de ces attentats que nous on veut continuer à vivre et que ça nous importe pas qu’ils essaient de nous faire peur. »

 

L’acte de miséricorde du Christ qui touche le plus Maud c’est le lavement des pieds. « Un acte vraiment humble pour moi, même je ne sais pas si ça correspond exactement à un acte de miséricorde. »

 

Propos recueillis par Marie-Charlotte Laudier.

 

Photo ©JMJ Cracovie 2016 Diocèse de Lille