Weronika Piórek

Le 27 juillet 2016

« Je viens pour me rapprocher de Dieu » explique un pèlerin

Plongée dans les groupes de jeunes étrangers qui parcourent depuis plusieurs jours déjà les rues de Cracovie.

Claire Le Parc a laissé traîner son micro dans les quartiers de Cracovie, à la recherche de témoignages de jeunes JMJistes venus de tous horizons. Florilège.

« Il y a un lien entre le pape Jean-Paul II et la Pologne, donc c’est vraiment spécial de venir ici, de voir où il est né, où il a grandi, d’en apprendre plus sur lui » explique par exemple une jeune JMJiste. « Je pense que c’est vraiment bien que ces JMJ soient organisées dans le pays de Saint Jean-Paul II et de soeur Faustine, durant cette année de la Miséricorde » précise une autre.

Un autre rappelle qu’il a « participé aux JMJ de Madrid il y a quelques années ». « J’attends beaucoup de Cracovie et de cet événement. Je suis très content d’être là, tant pour la ville que pour ces JMJ » conclut-il. Un jeune précise encore qu’il est syrien, et qu’il vit en Autriche. « Nous allons voir tous les gens prier, et nous allons passer beaucoup de bons moments » conclut-il.