VV-JMJ-RCF

Le 28 juillet 2016

UN JOUR AUX JMJ – Une journée partagée entre tristesse et joie de la rencontre

Retour sur une journée marquée par la tristesse après l’annonce de la mort du p. Hamel, et la joie de l’accueil du pape.

Catéchèse adaptée… adoptée par les jeunes de l’Arche

Comme tous les pèlerins, les jeunes handicapés emmenés aux JMJ par Cracovie, participent à des catéchèses. Une catéchèse adaptée, qui laisse une grande place au mime et au geste. « Une catéchèse adoptée! » note dans son reportage Jean-Baptiste Cocagne.

 

La question des migrants s’invite aux JMJ

Pendant ces JMJ le thème des migrants est abordé par les jeunes et les organisateurs. Claire Le Parc a assisté à une conférence sur la question. Les migrants, ils sont aussi au cœur du témoignage de Sébastien, Juliette et Fanny, trois jeunes du groupe Young Caritas. Ils racontent à Marie-Charlotte Laudier leur semaine en diocèse: ils étaient à Calais, dans la jungle. Et restent marqués par l’accueil qu’ils ont reçu, eux qui venaient pour aider.

 

 

« Je pleure un vieux frère »Geoffroy de la Tousche (Photo RCF)

Retour sur un témoignage fort, celui du p. Geoffroy de la Tousche, curé de Dieppe. Il évoque, ému, le p. Jacques Hamel, du diocèse de Rouen, tué mardi matin alors qu’il célébrait la messe. Le curé de Dieppe accompagne les jeunes de son groupe, choqués par la mort du p. Hamel mais qui gardent la foi et l’espérance. Des jeunes qui entourent aussi leurs prêtres. Et qui, à la demande de Mgr Lebrun, leur archevêque « prient pour les assassins.« 

 

 

Premières paroles du pape François

« Des paroles vigoureuses » selon le p. Bernard Planche, consultant pour RCF. Dans l’avion le pape a évoqué la « guerre ». Il ne s’agit pas de guerre de religions, mais « de guerre pour l’argent, le controle des ressources.« 

Un peu plus tard, le pape a rappelé la mémoire de Sainpape_fenetre_vt Jean-Paul II « inventeur et promoteur des JMJ. »  Enfin le pape est revenu sur l’histoire de la Pologne et le processus de réconciliation avec l’Allemagne. La journée s’est terminée par les paroles du pape aux jeunes depuis la fenêtre papale. Récit de Bénédicte Buisson.