(c) Odile Riffaud

Le 30 juillet 2016

Au coeur de la marche vers le Campus Misericordiae

Ce matin, certains pèlerins sont partis très tôt de Cracovie pour parcourir la quinzaine de kilomètres qui les séparaient du Campus Misericordiae, où se tiendra ce soir la veillée, ainsi que la messe de clôture dimanche.

Partir tôt, à pied, pour avoir d’une chance d’être bien placé, et peut-être, de voir le pape François de très près. C’est l’idée qu’ont eu de nombreux pèlerins, qui ont quitté Cracovie dans la matinée. Parmi eux, un groupe du diocèse de Laval.

Ce dernier a tout d’abord pris un train à la gare centrale de Cracovie, afin de réduire la distance à parcourir à pied. Une fois descendu, s’en est suivi une bonne marche jusqu’au Campus Misericordiae. Au programme, pour eux, environ sept kilomètres à pied, puis une bonne sieste en arrivant, « afin de profiter de la veillée ce soir ».

« On est tous un peu fatigué, mais tellement motivé pour cette veillée. On est aussi très soudé donc je pense que ça va beaucoup nous aider pour avancer » explique l’une des membres du groupe. « J’ai quatre sacs sur moi, mon sac de rando avec mes affaires pour tenir deux semaines, un petit sac à dos pour les journées dans le bus, le paquetage pèlerin et on vient de recevoir le paquetage repas pour la veillée » raconte encore un autre.