28016099634_1d19c5fb3d_k

Le 30 juillet 2016

Faire l’expérience de la Miséricorde par la réconciliation

Durant ces JMJ, les jeunes de la communauté du Chemin Neuf ont rédigé un manifeste de la fraternité politique dans lequel ils appellent à faire l’expérience totale de la miséricorde, par le pardon, et le sacrement de réconciliation.

« Parce que la violence engendre la violence, parce que nous voulons construire des ponts, plutôt que des murs, nous apprenons à pardonner à nos ennemis ». Des mots issus du manifeste de la fraternité politique, rédigé lors de ces Journées Mondiales de la Jeunesse par les jeunes de la communauté du Chemin Neuf.

Mais pardonner à ceux qui nous font du mal est loin d’être simple. Or, pour vivre une première expérience forte du pardon, il existe évidemment le sacrement de la réconciliation. Ce que les jeunes pèlerins ont vécu vendredi soir dans l’église Saint Florian, à Cracovie, où ils ont notamment été invités à prier pour la paix, avant de se confesser.

« Ces soirées-là nous permettent de voir tout l’Amour que le Seigneur a pour nous » explique Ombeline, qui ajoute que « quand on voit tout ce qu’on peut faire et se dire que Dieu nous pardonne absolument tout, cela donne envie, et cela aide beaucoup pour se réconcilier avec d’autres gens ».