JBC

Le 30 juillet 2016

LE MAG DES JMJ – Bogumila, entre la France et la Pologne

Bogumila est franco-polonaise, elle travaille, d’ailleurs, au QG francophone des JMJ. Mila est l’invitée de Jean-Baptiste Cocagne.

C’est le point de rendez-vous des francophones: le QG est installé dans une école de Cracovie, l’école de la Sainte-Famille de Nazareth. Un endroit où passent des Français, bien sûr, mais aussi des Belges et des Monégasques. Une fois le badge autorisant l’accès contrôlé, le visiteur peut rencontrer des volontaires francophones. Bogumila, jeune franco-polonaise en fait partie. Elle aide les responsables de groupes, les prêtres ou les journalistes. Avec parfois des imprévus à gérer. « Quand il faut aller chercher des pèlerins tard le soir qui ne peuvent pas rentrer! On a eu quelques problèmes de transport, raconte la jeune femme. Ici ils ont eu un lieu pour passer la nuit. »

Le chemin de croix du pape et des jeunes

Hier (vendredi soir), les jeunes et le pape se sont retrouvés une dernière fois sur la pelouse du parc Blonia pour un temps très fort: le chemin de croix. 14 stations pour revivre le chemin du Christ. 14 stations pour mieux comprendre les œuvres de miséricorde. « Les organisateurs ont trouvé des moyens musicaux et graphiques signifiants, analyse le p. Bernard Planche. A la fin du chemin de croix le pape a invité les jeunes à prendre des responsabilités, à s’engager auprès des plus pauvres. »

Comment ces paroles sont-elles reçues par les jeunes ? « C’était très priant, je ne pensais pas qu’il y aurait autant de silence, le message du pape à la fin est porteur d’espérance. » Témoignages de pèlerins qui se sont confiés aux reporters de RCF.

Reportage

La Communauté du chemin neuf a animé une veillée de paix et de miséricorde dans l’église qui l’accueille, à Saint-Florian. Reportage de Claire Le Parc.

 

https://t.co/hNyknIl5Z0 #JMJ #Krakow2016 pic.twitter.com/rnbRQBqwmy

L’agenda du pape

Comme tous les matins, Florence Gault vous donne le programme du pape. Ce matin François célèbre une messe au sanctuaire Jean-Paul II, il doit ensuite confesser quelques jeunes pèlerins. Le moment fort c’est bien sur ce soir, François est attendu sur le Campus Misericordae, à Brzegi, autour de  Wieliczka, pour l’un des moments les plus importants des JMJ: la veillée avec les jeunes.